Nos voyants vous répondent
au 01 75 75 91 05

Dialogue avec l'au-delà

Medium de naissance, Devhan Gael a pour mission d'aider les défunts coincés chez nous à évoluer. Intermédiaire entre le monde des morts et celui des vivants, il est un guide bienveillant pour toutes les âmes perdues. Explications avec Devhan Gael.

Astrocenter : Vous vous présentez comme "passeur d'âme". Pouvez-vous nous en dire plus ?

Devhan Gael : Quand une personne décède, elle se détache de son enveloppe corporelle et atterrit dans un monde parallèle au nôtre, qu'on appelle aussi "monde moyen". On dit que son âme est à la verticale, prête à monter ou descendre vers "l'autre côté". C'est un passage furtif à l'issue duquel elle évolue. Je suis là pour lui permettre l'évolution de certaines âmes.

Monter ou descendre... Vers quoi ?

Pour faire simple et selon les croyances judéo-chrétiennes, il y a le paradis et l'enfer. Selon sa dominante à l'instant de sa mort, la personne monte ou descend automatiquement. Une dominante positive la pousse vers le haut : elle trouve le repos éternel. Si sa dominante est au contraire "négative", elle file vers le bas. Elle est alors réincarnée sur Terre et recommence une vie pour se "rattraper".

Vous aidez donc toutes les âmes à passer ? C'est un boulot monstre !

Non, et heureusement car je ne m'en sortirais pas. La plupart des âmes n'ont pas besoin de moi pour évoluer. Je suis sollicité quand une âme est bloquée, quand elle stagne dans le fameux monde parallèle, le monde « étape ».

Pourquoi une âme peut-elle être bloquée ?

Pour plusieurs raisons. Si la personne meurt brutalement ou accompagnée de sentiments noirs tels que la colère, la tristesse, la peur… cela la fragilise. Elle arrive perdue dans le monde moyen. D'autres n'acceptent pas la mort, ne la comprennent pas, ou bien veulent rester à "notre niveau" pour observer leurs proches… Elles ne voient pas la fameuse lumière blanche qui les appelle : la porte de sortie leur est inaccessible.

Vous décidez seul du sort de chaque âme ?

Non ! Je dois d'abord discuter avec mon Guide. C'est lui qui m'indique quel sort donner à l'âme : l'envoyer vers le haut ou vers le bas. Quand j'ai la réponse, je rencontre l'âme : nous discutons, plus ou moins bien, plus ou moins longtemps, je la rassure, je lui indique le chemin et je lui montre la lumière. Elle est parfois réticente, mais finit toujours par y aller.

Qui est ce Guide ?

Un Guide est un non-vivant qui a connu une importante évolution spirituelle et a donc le pouvoir d'aider les médiums sur Terre. Il voit « tout » ce qui se passe ici-bas.

Il en existe plusieurs ?

Bien sûr. Depuis que j'ai découvert ma capacité de médium, je suis accompagné de trois guides : un permanent et deux qui changent selon les périodes, les affinités. Je ne peux pas prendre de décision sans mon "principal" Guide.

Et si vous vous passez de son avis ?

Il me punit et m'ôte mon don quelques temps. C'est embêtant. Nous ne sommes qu'une dizaine de passeurs d'âmes en France et il y a beaucoup d'âmes à faire passer.

Tous les mediums n'ont pas cette fonction ?

Tous les médiums ne sont pas des passeurs d'âmes ! Disons que passeur d'âme est une spécialité de la médiumnité.

Pourquoi est-il important de faire passer les âmes ?

Plus il y a de non-vivants autour de nous, plus ils diffusent des ondes et bien souvent ces dernières sont négatives. Les personnes sensibles, fatiguées ou dotées d'un corps à la couche éthérique fine peuvent être "pénétrées". S'en suivent alors des dépressions, des malaises… Et il faut reconnaître que de nos jours, les non-vivants sont de plus en plus présents. Beaucoup de gens meurent tristes et restent bloqués à notre niveau. Malheureusement, si je ne suis pas sollicité, je ne peux pas prendre la décision moi-même de les aider…

Qui prend cette décision, alors ?

Cela peut être l'âme elle-même. Je suis une sorte de sémaphore à qui elle vient demander de l'aide. Mais souvent, c'est la famille de la personne défunte qui me contacte, persuadée que quelque chose "ne va pas". Je reçois une dizaine de demandes par mois. A chaque fois je pars à la recherche de l'âme perdue.

Comment cherche-t-on une âme ?

J'effectue un voyage astral car le monde parallèle est vaste. C'est très technique : je me mets dans un état de conscience modifiée. Mon cœur ralentit. C'est très dangereux car je suis entre la vie et la mort. Je pars à la recherche de la personne, j'interroge les non-vivants. Cela dure environ trente minutes. Si je n'ai pas trouvé la personne et qu'elle est bien dans le monde moyen, je recommence le lendemain. C'est une vraie enquête !

Vous arrive-t-il de croiser des personnalités ?

Oui ! Je peux croiser toutes les personnalités qui ne sont pas montées et errent à notre niveau.

La dernière en date ?

Jean-Luc Delarue ! Il a eu une vie bien trop compliquée pour vivre son évolution. Il est donc bloqué dans le monde moyen. J'ignore si j'aurai à l'aider. Mais si vous voulez mon avis, mes guides vont certainement me demander de l'envoyer vers le bas pour qu'il soit réincarné et apprenne de ses erreurs.

Contactez Devhan et faites appel, vous aussi, à ses capacités de medium passeur d'âme !

Contactez-nous !