Nos voyants vous répondent
au 01 75 75 91 05

Jeanne Domingues : histoire de mon don de voyance

Chaque voyant a son histoire et son vécu, quoi qu’il en soit la découverte du don de voyance marque toujours un tournant dans leur existence. Jeanne Domingues, médium forte de 30 ans d’expérience revient pour nous sur le jour où son don s’est exprimé au grand jour.

Jeanne Domingues – tout est parti d’une déception !

>>>> Vous souhaitez contacter Jeanne ? Profitez de 10 minutes offertes sur votre 1ère consultation.

J'ai été déçue il y a quelques années en apprenant qu'un ami proche ne m'invitait pas à son mariage. Il était venu du sud de la France pour épouser une jeune fille dans le nord, où je résidais. Il ne m’avait pas invitée car je pratiquais déjà la voyance et j’étais donc infréquentable à leurs yeux.

Quelques mois après, alors que j’étais en vacances  dans le sud, tout le monde m’appelle, famille et amis du couple. La jeune mariée s'était envolée et, coïncidence troublante, le voisin avait disparu le même jour.

Inconsolable, le marié me sollicite pour la retrouver. J'ai refusé, après tout il ne m'avait pas invité à son mariage, il ne m'invitera pas non plus à son divorce !

Malgré mes nombreux refus, son entourage vient me chercher un soir pour une consultation de voyance. Je situe le contexte : village méridional, sang chaud. Pendant le trajet, on me recommande d'être prudente car il y a de grandes chances que l'épouse soit partie avec le voisin. Dans les deux familles on ne badine pas avec la fidélité...

Je m'installe alors devant une grande table pour lire l’avenir, et comme Jésus et ses apôtres, je suis encadrée par toute une famille qui veut savoir. Je commence par la facilité en parlant d'une possible trahison mais je ne termine pas ma phrase car on me donne des coups de pieds, on me pince, et on me glisse à l'oreille qu'il a un fusil.

Je lui raconte donc que sa femme est à quelques kms, à Cassis (prononcez Cassi), avec une ancienne copine à elle et qu'il recevra une lettre le 15 septembre.  Nous étions en juillet et la mariée n'avait aucune amie dans la région.

Effectivement, il a bien reçu un courrier le 15 septembre de sa femme qui lui faisait part de ses griefs, des motifs de son départ. Elle lui expliquait aussi qu'elle avait retrouvé une ancienne camarade de classe et qu’elle était en contact avec une voyante, contactée grâce à une publicité.

Elle avait pris un abonnement et la voyante lui envoyait des courriers qui lui demandaient de faire un break et de quitter le domicile conjugal quelques semaines pour faire le point.

Des courriers type « on ne vous apprécie pas à votre juste valeur » etc. mais ce n’est pas le moment de débattre du danger de donner des conseils et de se mêler de la vie d’autrui en voyance.

Au final, tout est rentré dans l'ordre.  Et le voisin me direz-vous ? Plus tristement, il a donné signe de vie deux mois plus tard. En apprenant qu'il était atteint d'une grave maladie, ne supportant plus sa femme, il était reparti en Sicile pour être choyé par sa famille.

Cette expérience m'a appris qu'il faut éviter les conclusions hâtives et ne surtout pas se baser sur des informations données avant la consultation. Avant de me mettre en « état de voyance », j'étais convaincue que le voisin et la voisine étaient forcément partis ensemble.

Jeanne.

Consultez nos voyants

Choisissez parmi cette sélection de voyants celui qui saura répondre à vos interrogations sur votre avenir. Consultez les prix, disponibilités, spécialités et les avis pour faire votre choix.

Contactez-nous !