Nos voyants vous répondent
au 01 75 75 91 05

Salon Parapsy 2018 : immersion dans un salon pas comme les autres !

Comme chaque année, Paris accueillait du 7 au 12 février le salon de la voyance, Parapsy. Sur ce salon des arts divinatoires, de la forme et du bien-être, Astrocenter avait une place de choix. Laissant mes a priori de côté, j’étais loin d’imaginer ce qu’allait me réserver ces quelques heures sur ce salon...

Le Salon Parapsy, c’est toujours l’occasion de croiser des voyants, médiums ou tarologues en chair et en os. Sur le stand d’Astrocenter j’ai pu rencontrer Myriam Marie Claire Dewulf, astrologue et spécialiste de l’interprétation des rêves, ainsi que Lyssia Lafa et Céline Stella toutes deux médiums. Ma rencontre avec ces deux dernières a été bien plus marquante que prévu...

Acte 1. Lyssia Lafa, médium, me propose une consultation de tarot

Une consultation offerte et rapide, ça ne ne se refuse pas non ? Voici que Lyssia Lafa mélange ses cartes et me les fait couper. Elle veut connaître mon prénom, mon âge, mon lieu de naissance et si ma question. Un peu prise de court, je lui demande comment va se passer mon mariage. Elle étale les cartes, et me propose d’en tirer 4. Je ne me souviens plus exactement de mon tirage. Seulement de la carte du Pendu, légèrement effrayante… Elle demande la date du mariage puis commence. « Alors, concernant le fiancé… » Elle marque une pause qui semble durer une éternité ! Elle finit par ajouter qu’il doit y avoir, en ce moment, des difficultés avec les préparatifs du mariage, car mon fiancé est distant et préoccupé par son travail. Je suis bluffée, nous en avons parlé hier au soir. Elle continue en me disant qu’il fait des déplacements pour son travail ; c’est en effet le cas. Je suis inquiète qu’elle ne parle pas vraiment de mon mariage mais surtout pour mon conjoint. Finalement, elle conclut en me disant que notre mariage sera une belle fête, avec comme seule ombre au tableau, l’esprit de mon compagnon parasité par ses problèmes de travail.

Lyssia Lafa



En conclusion, je suis frappée par cette consultation, d’à peine 5 minutes. J’ai beaucoup aimé Lyssia, une femme à la fois douce, franche et talentueuse.


En repensant à ma question - comment va se passer mon mariage ? – je n’étais pas sûre en la posant qu'elle comprendrait ce que je sous-entendais. S’agissait-il de la journée du mariage, ou plus généralement, de ma vie de femme mariée ? J’ai craint de n’avoir pas été assez précise et pourtant elle a tout de suite compris que je parlais du jour du mariage. J’ai tout de même regretté qu’elle ne me parle pas plus de cette journée mais insiste sur les ennuis de mon compagnon, qui m’ont chamboulé sur le moment. Je suis donc un peu frustrée mais cette consultation était très courte, Lyssia aurait pu me dire plus de choses avec quelques minutes en plus.



Acte 2. Une formation au pendule avec Céline Stella, médium et numérologue

Céline Stella utilise parfois le pendule en complément de ses dons de médiumniques et ce jour-là, au salon Parapsy, c’était l’occasion pour elle de nous faire découvrir cet objet mythique et mystérieux. 

Céline Stella

En petit groupe, nous avons chacun choisi les pendules qu’offrait Astrocenter sur son stand. Céline a commencé par nous apprendre à tenir notre pendule, entre le pouce et la première phalange de l’index, avec le poignet dans l’allongement du bras. Le bras ne devait être ni collé au corps, ni appuyé afin de laisser passer ses micros vibrations.

Lorsque nous avions tous notre pendule en main, restait à savoir comment il disait oui et non. La plupart du temps, le pendule dit oui en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre et inversement pour dire non. Nous nous sommes donc tous mis à donner des ordres à notre pendule : « Pendule, donne-moi un oui ! », « Pendule donne-moi un non ! ». Il n’y a finalement qu’un seul pendule qui a choisi de dire oui et non à l’inverse des autres.

Afin de s’approprier l’objet nous lui avons posé toutes sortes de questions simples : « Est-ce que je m’appelle comme ça ? », « Est-ce que j’ai tel âge ? », « Est-ce que j’aime ci ou ça ? », etc. Ensuite, Céline Stella a dessiné un cadran de taux de vitalité, qui permet de mesurer l’état de santé. Il suffit de placer le pendule au centre et de le laisser se diriger. Au-dessus de 70 vous êtes en pleine forme. J’étais à 90 ! Ce même cadran nous a aussi permis de calculer notre taux de pollution. Taux qui correspond à nos ennuis, nos problèmes, nos tristesses, etc. J’étais à 50…

L’exercice suivant fut le plus incroyable !Si je n’avais pas vu mon propre pendule bouger seul dans ma main, je n’y aurais probablement pas cru.

Céline Stella a posé, de cette façon, 3 objets au sol :


Bougie

Bonbons    Mandarine

Nous devions alors positionner notre pendule au-dessus des bonbons et lui demander s’il s’agissait de bonbons. Le pendule a répondu oui. Puis nous posions la même question en le positionnant au-dessus de la bougie puis de la mandarine. Et là, le pendule tournait dans l’autre sens pour dire non, sans que nous n’ayons agit sur lui. Épatant !Aucun de nous n’en revenait. Outre l’utilisation du pendule, il était surtout étonnant de se sentir dans la peau d’un voyant. Cette expérience fut très marquante et certainement inoubliable !

Pour oublier le quotidien quelques instants et vivre des expériences inédites, nous vous donnons rendez-vous l'an prochain au Salon Parapsy !

>>>> Et retrouvez ici dés maintenant tous nos meilleurs voyants !

CONSULTEZ NOS VOYANTS

Choisissez parmi cette sélection de voyants celui qui saura répondre à vos interrogations sur votre avenir. Consultez les prix, disponibilités, spécialités et les avis pour faire votre choix.

Contactez-nous !