Nos voyants vous répondent
au 01 75 75 91 05

Histoire et origine de la Numérologie

La symbolique des nombres est bien antérieure à la symbolique des planètes et des signes astrologiques ainsi que des arcanes du tarot.

Les nombres font partie des symboles universels, on les trouve dans toutes les traditions. Bien avant l'écriture et avant le langage même, ils se présentent sous leur forme primitive, comme des supports d'information et de communication.

Nombres primitifs = encoches, rayures, barres (aujourd'hui = codes barres).

Plusieurs systèmes numérologiques ont survolé les âges, il est difficile de suivre le parcours de la Numérologie et ses origines prêtent à de nombreuses controverses car elles sont diverses en fonction des civilisations…

En effet, en Mésopotamie, Chine, Inde, Grèce, Egypte, les anciens croyaient en cette fonction des nombres. Chacun avait des théories concernant leur signification et leur utilisation.

A l'origine, l'alphabet phénicien -puis grec, hébreux et latin - servait à la fois de lettres et de nombres. Dans la Kabbale juive, les mots n'ont de sens que par les nombres qu'ils contiennent.

Ce n'est qu'au XIIème siècle que la numérotation arabe est adoptée mais certains pensent que son origine se trouve en Inde et en Chine (avec le Yi-King)… Grâce aux échanges commerciaux, le savoir c'est transporté de pays en pays, de civilisation en civilisation, de siècle en siècle…

Même si le doute persiste et que la polémique fait rage, les systèmes numérologiques semblent être reliés en partie aux théories du mathématicien et philosophe Pythagore qui pensait que l'univers était géré et exprimé par les nombres. A sa suite, Platon, Kepler, Galilée et Einstein se sont intéressés au sujet...

La Numérologie est passée par l'alchimie, l'hermétisme et les grandes branches de l'ésotérisme. Le nombre a servi à symboliser le divin, la Bible révèle la symbolique des nombres en plus de son enseignement spirituel.

Même Freud a fait sa petite numérologie en cachette !

Avant guerre, une certaine numérologie, dérivée de la Kabale, de l'Astrologie et du Tarot était très en vogue auprès de nombreux artistes, des Cubistes et des Surréalistes. Puis après guerre, elle est tombée en désuétude…

En 1975, un américain Kevin Quinn Avery a sorti la Numérologie des oubliettes en ajoutant l'utilisation de la date de naissance. La Numérologie actuelle s'est beaucoup inspirée de ses théories.

La Numérologie est une conception du Monde. La vie s'exprime par les nombres et les nombres expriment la vie. C'est un symbole complet qui concerne à la fois le plan matériel (mesurer, compter…) et le plan spirituel (par une présence constante dans les livres sacrées). L'être humain a eu besoin du nombre pour manifester le réel, pour communiquer, pour échanger, pour transmettre… pour faire de lui un être civilisé !

Les couleurs s'identifient selon des longueurs d'ondes exprimables en nombres. La musique exprime des rapports de nombres. Dans le monde végétal, animal et humain la croissance et la structure de vie suivent la loi des nombres.

Présents lors de la phase embryonnaire du développement de l'intelligence humaine, les nombres font partie du tissu de l'inconscient humain. Ils ont une place de choix dans les innombrables liaisons qui tissent la toile de fond de notre inconscient collectif. A ce titre, ils sont loin d'être neutres. En réalité, ils sont très puissants en tant que résonateurs énergétiques entre l'homme et son environnement, en tant que ponts entre le conscient et l'inconscient.

La Numérologie c'est « L'art de quantifier et qualifier les vibrations de vie ». Vous trouverez toujours quelqu'un pour discréditer la valeur symbolique des nombres… Il est raisonnable de penser que notre ignorance est immense et ne disparaîtra jamais… Les découvertes se font de plus en plus nombreuses, il faut rester humble devant les mystères de la vie, de l'univers….

Contactez-nous !