Nos voyants vous répondent
au 01 75 75 91 05

Un médium peut-il perdre son don de voyance ?

La vie d’un médium n’est pas de tout repos. Dans les moments difficiles, la communication avec les esprits est brouillée, comme si son don était bloqué. Ce dernier leur est certes apparu, mais c’est avec du temps et du travail qu’il s’est développé. L’inverse est donc possible, les facultés d’un voyant ne sont jamais acquises. Une question importante se pose dès lors : cette perte est-elle définitive ? Comment faire pour retrouver son don de médium ?

La médiumnité est l’une des facultés de l’âme. Cette sensibilité permet au voyant d’interagir avec des plans subtils depuis son enveloppe charnelle. Esprit et corps sont donc liés. C’est pour cela que, comme si la médiumnité était un muscle, il faut l’utiliser correctement pour obtenir des résultats, elle nécessite de l’entraînement et peut se fatiguer si la condition physique, mentale ou émotionnelle du voyant n’est pas bonne. C’est dans cette mesure qu’il est possible de perdre son don de voyance.  Mais pas de panique, rien n’est définitif. Découvrez sans plus attendre les causes de ce phénomène, et voyez comment un médium peut récupérer son don.


Perte du don de voyance : quand les émotions s’en mêlent

Un médium, est certes doté d’un don exceptionnel, mais il n’en reste pas moins humain. La vie ésotérique est liée à la vie courante et est aussi affectée par les aléas du quotidien.

Dans ces cas-là, on parle d’une perte de don normale et passagère.

Dans la vie on grandit et on change spirituellement, c’est ainsi. La progression d’un médium n’est de ce fait pas linéaire et connaît des hauts et des bas. Ses capacités changent en fonction de la vie, des choix qu’il fait. Il peut parallèlement être préoccupé par son travail, avoir des problèmes familiaux… Tout cela va l’amener à ressentir des symptômes comme l’impression de vide ou la perte de sa sensibilité naturelle.

Il peut être moins à l’écoute de ses ressentis à cause d’états négatifs qui ferment les portes de l’invisible. En voici la liste :


  • La fatigue émotionnelle à cause d’une rupture amoureuse, physique à cause d’un travail éreintant ou mentale s’il est préoccupé.
  • Le stress qui va le dissiper et lui faire perdre ses moyens.
  • La peur, qui est à l’origine de nombreux blocages psychologiques.
  • Le sentiment de solitude s’il est isolé socialement.
  • Le manque d’ancrage s’il a l’impression d’être ailleurs, sans énergie.
  • Un entourage polluant si ses pensées et ses tracas l’obsède, ou qu’il connaît des tensions avec ses proches.
  • L'impression de stagnation s’il pense qu’il ne progresse pas.


Il est possible que la perte du don soit plus que passagère si le médium subit un sérieux traumatisme. Des chocs tels que les accidents de la vie, la perte d’un être cher, une blessure grave vont perturber ses énergies et son flux vibratoire. Encore une fois, c’est un lien avec le physique, le mental et l’émotionnel qui va provoquer le blocage du don, mais à plus grande échelle.



Faire le point sur sa vie peut faire beaucoup de bien. Nos voyants vous aideront.



Perte du don de voyance : les cas exceptionnels

Dans les cas extrêmes, la perte de la médiumnité peut être définitive. Si un médium a dévié dans son éthique pour participer à une escroquerie ou faire du mal volontairement à quelqu’un, que ce soit ou non dans le cadre de la voyance.


voyant banni

Il existe des lois spirituelles qui empêchent le médium de recevoir de hautes vibrations telles que le don de voyance, s'il s’est abaissé à nuire à autrui consciemment.


S’il ne prend pas de précautions, un voyant peut être pollué énergétiquement. S’il vit dans un lieu chargé d’énergie négative et qu’il n’a pas eu recours à aucune purification depuis des années, son don sera davantage brouillé.

Trop se protéger peut aussi être mauvais pour la médiumnité. Les voyants utilisent certaines pierres précieuses en pensant que leurs vertus seront bénéfiques. Prenons l’exemple du plomb et de l’obsidienne : l’une est censée être une pierre d’ancrage et l’autre un bouclier de protection contre les énergies négatives. A petite dose elles sont utiles, mais en réalité leurs pouvoirs sont puissants et coupent les médiums de l’invisible.


Don égaré : comment le retrouver ?

Cette perte de sensibilité perturbe le voyant car jusque-là, tout lui semblait si naturel. Effectivement cette faculté fait partie de lui, et c’est pour cette raison que retrouver son don est possible.

Les raisons de cette perte ne doivent cependant pas être trop importantes, et il faudra s’armer de patience, et procéder par étape :

1.  Ne pas laisser place à l'angoisse

Dans un premier temps, il est important qu’il reste serein car la panique ne fera qu’accentuer cet état négatif. Ce même état négatif bloquerait davantage son don, alors autant éviter d’être pris dans un cercle vicieux. Il doit se rappeler qu’il peut devenir médium, puisqu' il l’était auparavant.

2. Se donner le temps

Pour jouir de nouveau de sa médiumnité un voyant devra se recentrer sur lui, accepter cette période non productive, et prendre le temps qu’il faut pour repartir de plus belle. Avant tout, il reste humain et a besoin d’équilibre : bien que fascinante, la spiritualité ne doit pas occuper 100% de son temps.

3.  Faire le deuil du traumatisme

Si son don s’est coupé suite à un événement marquant, il faut attendre que le traumatisme passe. Le temps et un entourage attentionné seront de précieux alliés. Cela peut prendre des mois comme des années, mais cela fonctionne.



Envie de tester la voyance ? Laissez-vous tenter par l'expérience. 


Bon à savoir

Aussi long puisse-t-il être, le chemin de la guérison en vaut la peine. En plus de retrouver son don, un voyant peut même l’amplifier : paradoxalement une pause lui permettra de se recharger en énergie.

Se réorienter et communiquer avec d’autres entités est aussi possible. Un médium peut tout à fait s’épanouir en pratiquant avec des approches qui correspondent à son état physique ou mental du moment. Évoluer fait partie de la vie !


► Découvrez les témoignages de nos voyants : « Comment j’ai découvert mon don ? »


Par Ema Fontayne, Astrologue

Cancer ascendant Verseau, je suis passionnée d’astrologie depuis mon adolescence. Astrologue pour Astrocenter.fr depuis presque 20 ans, c’est chaque année un plaisir de vous partager mes prédictions et mes connaissances.

Cancer ascendant Verseau, je suis passionnée d’astrologie depuis mon adolescence. Astrologue pour Astrocenter.fr depuis presque 20 ans, c’est chaque année un plaisir de vous partager mes prédictions et mes connaissances.

Laissez-nous un commentaire

Consultez nos voyants

Choisissez parmi cette sélection de voyants celui qui saura répondre à vos interrogations sur votre avenir. Consultez les prix, disponibilités, spécialités et les avis pour faire votre choix.

Contactez-nous !