Nos voyants vous répondent
au 01 75 75 91 05

La nuit de Walpurgis

La nuit de Walpurgis se déroule dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Marquant la fin de l'hiver, elle est assimilée au sabbat des sorcières. De nombreux pays en Europe continuent à célébrer cette fête. Quelles sont les origines ? Comment célèbre-t-on un tel événement ? Zoom sur ce phénomène peu connu en France…




1er mai : attention aux sorcières !


Chasse aux esprits malins



La nuit de Walpurgis a été inspirée par d'anciennes cérémonies celtes ou vikings. Des groupes de personnes se rassemblaient pour fêter le triomphe du printemps sur l'hiver : la dureté du froid s'envole pour laisser place à un temps plus doux favorable à la fertilité des sols. Derrière cette pratique se cache toute une symbolique : la victoire de la lumière sur les ténèbres, du bien sur le mal…
Pour éloigner les esprits malins, les Vikings allumaient des feux de joie. La nuit de Walpurgis fut très vite associée au sabbat des sorcières. L'Eglise imposa logiquement l'interdiction de cette célébration. Tout participant était alors menacé d'excommunication, c'est à dire exclu de la communauté chrétienne.

 Les osselets africains : toute la magie des chamans pour entrer en communion avec les hautes énergies.



Une fête toujours présente !



La nuit des sorcières – qui a traversé les siècles - continue d'être célébrée dans plusieurs pays en Europe, en particulier en Allemagne et en Suède.




En Allemagne



Le 1er mai a lieu de fête de la Sainte Walpurgis. Selon la légende, la nuit qui précède cet événement, des sorcières et sorciers se réunissaient sur le mont Bocksberg pour un sabbat. Aujourd'hui, c'est sur le massif ancien d'Allemagne centrale, le Harz, que les habitants fêtent la Walpurgisnachtstraum (le songe d'une nuit de Walpurgis).




En Suède



Le 30 avril, journée de la Valborgsmässoafton (la nuit des Walpurgis), les habitants brûlent les vieilles portes, les anciennes clôtures, les branches qui n'ont pas résisté à l'hiver… Autour d'un feu de joie qui symbolise le renouveau, une foule se rassemble. Les étudiants, quant à eux, mettent leur casquette blanche de bacheliers et chantent des airs traditionnels pour fêter le retour du printemps. Cette soirée est vécue comme un moment envoûtant voire ensorcelant.




En Finlande



La nuit précédent le 1er mai, les Finlandais célèbrent le Vappu, une occasion de consommer divers alcools. Dans la plus grande ville de Finlande, les étudiants se rendent sur la place du Marché d'Helsinki où se trouve la statue de Havis Amanda. Après l'avoir nettoyée, les jeunes gens déposent une casquette sur sa tête. Ils s'installent ensuite pour consommer une boisson fermentée(le sima) et pique-niquer dans les parcs aux alentours.




En France



Cette fête est connue spécifiquement sous le nom de « nuit des Sorcières », en particulier en Moselle Est et en Basse-Alsace. Envelopper les arbres de papier de toilette, lancer des œufs sur les façades, faire des farces, telles sont les activités des enfants durant cette nuit.




En République tchèque



C'est en Bohème et en Moravie que les enfants - déguisés en sorcières et sorcières - célèbrent cet événement. Une fois la nuit tombée, les habitants allument des feux dans les campagnes. Chants et danses annoncent l'arrivée des jours ensoleillés.




En Roumanie



Sur l'île Kampa et à la périphérie des villes, les gens se réunissent autour d'un feu pour éloigner tous les esprits maléfiques, fantômes et vampires qui sont libérés.

 Consultez notre dossier spécial : les rituels qui marchent ! 



Walburge : une missionnaire fêtée par les sorcières !



Le nom de Walpurgis vient d'une missionnaire, Walburge, née vers 710 à Sussex (Angleterre actuelle). Cette femme a suivi un enseignement religieux dans le monastère de Wimbourne (Wimborne Minster). Moines et moniales bénédictins, qui forment une même communauté, ont participé à son éducation.

Walburge se lie alors d'amitié avec Lioba. Cette dernière est issue d'une famille noble très croyante ; elle est également disciple de Saint Boniface, son oncle. Les deux femmes se rendent ensemble en Germanie. Par la suite, Walburge dirige le couvent de Heidenheim, en Allemagne. Elle y décède en 779. Son tombeau devient rapidement un lieu de pèlerinage. Sa fête tombe le 1er mai, au moment au le printemps triomphe sur l'hiver, où la lumière prend le dessus sur l'obscurité.

 Pour accéder à la réalisation de vous-même, faites confiance à la magie des runes. 



AUTRE ÉVÉNEMENT DE LA SEMAINE



La fête du travail 

Profitez de ces quelques jours de repos pour faire le point sur votre carrière. Pour savoir précisément comment votre parcours professionnel va évoluer. Pour consulter notre dossier, cliquez sur ce lien :  que vous réserve votre avenir professionnel ? 


Contactez-nous !