Nos voyants Astroconsult vous répondent
au 01 75 75 91 05

Histoire de la voyance : le besoin de connaître l'avenir depuis la nuit des temps

Il suffit de quelques instants pour comprendre que l'attrait pour la voyance ne date pas d'aujourd'hui. Depuis des temps immémoriaux, l'homme a cherché à dompter l'avenir, à savoir de quoi demain serait fait. Pythies, devins, prophètes, médium, voyants, astrologues, ils traversent le temps, résistent à toutes les modes, toutes les époques pour toujours et encore aider l'homme à comprendre le sens de sa vie, sa quête en ce monde et combler son besoin de réconfort.
Sommaire : 

La voyance a toujours existé, l'homme ayant toujours souhaité anticiper l'avenir même si nos préoccupations ont changé au fil du temps. Évidemment, on ne cherche plus à savoir comment sera la récolte à venir, on souhaite plutôt connaître notre avenir personnel.


Perdu ? Besoin d'être guidé ? Nos meilleurs voyants peuvent vous aiguiller.


Aux sources de la voyance

On ne peut pas dater avec précision le début de la voyance, mais l'Histoire nous permet de savoir que l'homme a toujours fait appel à diverses méthodes pour tenter de connaître son avenir et ainsi d'avoir une influence sur lui. On retrouve l'existence de forme de divination dans des civilisations très anciennes. La mention "voyants" est par exemple présente dans des textes védiques très anciens (textes issus du Veda en Inde antique).

Une chronologie de la voyance

Durant l'antiquité

Durant l'antiquité les arts divinatoires sont présents tant en Egypte, qu'en Grèce et chez les romains. À cette époque, connaître son avenir est cependant réservé à l'élite. Les prêtres sont alors les seuls à pratiquer la voyance, qui à cette époque regroupait plusieurs sciences. Les classes populaires consultaient plus souvent les devins qui révélaient l'avenir via des flashs ou des transes hallucinatoires.

En Grèce, des centres oraculaires sont créés. Il s'agit Ce sont des temples de bois sacrés ou des grottes. Les consultants posent des questions sur des lamelles de plomb. Des desservants les transmettent aux prophétesses qui répondent oralement. Les pythies apparaissent vers le milieu du VIIe siècle avant JC. De jeunes vierges s'étourdissent grâce à des fumigations de plantes grâce auxquelles les présages leur apparaissent.

À Rome, environ 750 ans avant JC, des devins officiels sont chargés de connaître la volonté des dieux à l'égard des projets des hommes, à travers le vol et l'appétit des oiseaux, du tonnerre, etc. On retrouve le même genre de procédé chez les Grecs, avec les augures.

Voyance et mantique

Aux alentours de 100 av JC, on distingue deux branches de la divination. La voyance et la mantique. La voyance correspond alors aux prédictions naturelles, intuitives en opposition à la mantique à la divination dite artificielle et inductive (cartomancie, astrologie, oniromancie, haruspice, à savoir, la lecture de l’avenir dans le comportement ou les entrailles des animaux, etc.)

Moyen-Âge, religions et renaissance

L'avènement du Christianime sonne la fin de ces pratiques dites païennes. L'église catholique interdit toute forme de voyance. La volonté de maîtrise sur le temps étant, selon elle, en contradiction avec le respect et la crainte que doit inspirer Dieu. Cependant, en Europe, notamment, l'astrologie est en plein essor. On découvre les constellations, l'année est découpée en périodes zodiacales et Nostradamus devient un astrologue reconnu.

La voyance : spectacle du XIXe siècle

Loin d'avoir dit son dernier mot, les arts divinatoires reviennent en forme au XIXe siècle, ils deviennent même un métier. Voyants (aussi appelé somnambules ou extra-lucides), guérisseurs, chiromanciens et cartomanciens s'installent et ont leurs petits succès. On se passe leurs noms dans les salons et on les invite dans les cabarets. La voyance devient un spectacle ou illusionnistes, magnétiseurs et voyants se mélangent sans distinction.

XXe siècle à nos jours : toujours plus proche de nous

Le XXe siècle est un siècle de médias pour la voyance, alors intimement liée à l'astrologie. On retrouve son horoscope dans la presse et les voyants prédisent l'avenir à la radio, à la télévision et bientôt sur internet. Aujourd'hui, il n'est plus du tout étonnant de consulter un voyant par sms, par chat ou par message vocal. Dans ces temps difficiles que nous rencontrons, chercher à connaître son avenir n'est pas étonnant. Au XXIème siècle l'ésotérisme et la spiritualité reviennent en force. 

Un retour en force sans doute dû a un besoin de réconfort et de contrôle plus important et parce que l'inquiétude concernant le futur augmente. 👉 Pourquoi les jeunes veulent connaître leur avenir ? Le médium, le voyant, l'astrologue, n'est donc plus uniquement celui qui délivre un message, il devient un guide, un réconfort, un soutien, dont la parole est un espoir, un déclic, un moyen de reprendre sa vie en main.

Quelques dates clés de l’histoire de la voyance

  • VII avant JC : On retrouve des traces d’outils divinatoires en Grèce.
  • 750 avant JC : Apparition des premiers devins.
  • Renaissance : Nostradamus et ses fameuses prophéties.
  • XVIIIe siècle : Au XVIII siècle, le Cartomancien Eteilla dont le nom est Jean Baptiste Alliette joue un rôle fondamental pour ses connaissances en démocratisant le Tarot ésotérique. Et, Mademoiselle Lenormandaprès un passage turbulent au couvent, fréquente Marat, Robespierre, et Saint Juste auxquels elle fait des prédictions surprenantes et fatales. Après quelques soucis d'emprisonnement vite réglés, Mademoiselle Lenormand est la voyante attitrée de l'Impératrice Joséphine.
  • Milieu du XIXe siècle : La voyance devient un métier, elle prend une véritable place dans la société. Les voyantes sont partout : salons, antichambres et cabarets à la mode. Adèle Moreau est une voyante renommée qui succède à Mademoiselle Lenormand en s'installant dans le même cabinet de consultation.
  • XXe siècle : Le voyant Marcel Belline, "Le Prince de la voyance", exerce son don à Paris. Les plus grands et les plus humbles peuvent le consulter. Astrologie et voyance se rapprochent. L’astrologie trouve alors une place importante dans les nouveaux médias : radio, télé, journaux, magazines et internet.


Au travers des siècles et des époques, l'art de la divination a toujours existé. Rudimentaire, philosophique, spirituel, décrié, emprisonné, malmené, incompris, démocratisé, le phénomène de la divination, appelé aujourd'hui voyance, suscite toujours autant d'attirance et de mystère. Mais elle répond toujours aux questions que se posent les personnes en quête d'un avenir plus serein.

Vous aimerez aussi ces articles : 


Par Pauline Mussey

- Rédactrice rubrique spiritualité - Poissons ascendant Cancer, j’ai eu une révélation en manipulant mon premier pendule. J’ai toujours eu conscience des forces qui nous entourent et des choses qui nous dépassent. Mes sujets de prédilection ? Reiki, aura, anges gardiens… bienvenue dans mon univers

- Rédactrice rubrique spiritualité - Poissons ascendant Cancer, j’ai eu une révélation en manipulant mon premier pendule. J’ai toujours eu conscience des forces qui nous entourent et des choses qui nous dépassent. Mes sujets de prédilection ? Reiki, aura, anges gardiens… bienvenue dans mon univers

Laissez-nous un commentaire

Lumière sur nos voyants !

Pour consulter Natanael, c'est par  ici !

Nos derniers articles voyance

Comment ouvrir son troisième œil ?  Équilibrez votre chakra
Gémeaux, quelle est l'influence de votre ascendant ?  Votre ascendant vous révèle tous ses secrets
Nouvelle Lune du 30 mai : quels effets sur nos vies ?  Influence et signification de la Nouvelle lune
Horoscope du jour  Consultez chaque jour votre horoscope en ligne ou recevez le gratuitement par email.
Calendrier Lunaire 2022  A vos agendas !
Comment séduire un Gémeaux ?  Trucs et astuces pour le/la faire craquer.
Gémeaux : le portrait astrologique  Les Gémeaux n'auront plus aucun secret pour vous
Astro-people  Avec quelle star de cinéma partagez-vous votre signe ?
Quel est votre film préféré ?  ... selon votre signe astrologique

Contactez-nous !